Trottinettes électriques : quelle est la réglementation ?

Les personnes se déplaçant en trottinette électrique se multiplient de jour en jour dans les grandes villes. En effet, cet engin de déplacement personnel offre une grande mobilité pour aller travailler, faire les courses, etc. C’est pourquoi le gouvernement a instauré quelques réglementations concernant le déplacement de ces engins pour limiter les accidents de la route.

La sortie des nouvelles règles concernant les trottinettes électriques

Les trottinettes électriques sont des appareils qui permettent une grande mobilité pour se déplacer en ville. Ces derniers temps, l’usage de ces engins de déplacement personnel est très prisé par les adultes. En effet, aller au travail, faire des courses ou encore pour faire des promenades, ces engins électriques sont devenus incontournables pour un déplacement au quotidien. Ainsi, avec le développement de l’utilisation de ces nouveaux moyens de transport, le gouvernement a modifié le Code de la route. La loi a donc été changée depuis le 25 octobre 2019 portant sur les appareils à deux roues comme : les eskates, les gyropodes, les rollers, etc. La nouvelle loi se rapproche presque de celle appliquée aux vélos, mais elles ne sont pas similaires. Si vous roulez alors avec un EDPM ou engin de déplacement personnel motorisé, vous devez vérifier la réglementation trottinette électrique.

Où rouler en Trottinettes électriques ?

Avec la multiplication des personnes se déplaçant en trottinettes électriques, rouler sur la voie publique nécessite des mesures de sécurité. Rouler où bon vous semble est donc maintenant fortement interdit. En effet, il est désormais formellement interdit à ces engins de rouler sur les trottoirs. Cette nouvelle réglementation résulte du fait que le gouvernement a constaté de nombreux accidents de trottinettes électriques ces 4 dernières années. Par ailleurs, les piétons ne se sentent plus en sécurité sur la route et les parents ont peur de laisser sortir leurs enfants. Cette nouvelle loi profite donc grandement aux piétons et favorise une meilleure tranquillité chez eux. Vous devez alors bien respecter cette réglementation trottinette électrique, car si vous êtes pris en pleine violation de cette règle, vous devrez payer une amende de 135 euros.

Les principales règles s’appliquant aux trottinettes électriques

Pour éviter de commettre des infractions liées au Code de la route, il vaut mieux connaitre les règles importantes concernant le déplacement avec les trottinettes électriques. Selon la nouvelle loi en vigueur du 25 octobre 2019, les enfants de moins de 12 ans n’ont pas le droit de se déplacer en trottinette dans la ville. En outre, pour éviter les accidents de circulation, la vitesse des trottinettes électriques est maintenant limitée à 25 km/h. Si votre appareil électrique dépasse donc cette vitesse, vous encourez des sanctions d’au moins 135 euros. Enfin, depuis le 1er juillet 2020, il est maintenant obligatoire d’équiper votre engin : de feux de position avant et arrière, d’un avertisseur sonore et d’un système de freinage. Il faut alors bien suivre la réglementation trottinette électrique pour éviter les sanctions.

Monoroue, gyroskate, gyropode : ces nouveaux moyens de locomotion
Rouler en trottinette électrique : une assurance est-elle obligatoire ?